Un peu de lait pour la (longue) route ?

En ces mois d’été, la saison des mariages bat son plein et vous avez sans doute eu plusieurs invitations à honorer. Mariage traditionnel ou non, du cortège au lancer du bouquet en passant par les dragées, plusieurs rituels entourent cette journée particulière. J’ai justement découvert récemment un rituel étonnant des mariages bretons d’autrefois. De quoi vous inspirer pour les mariages de vos amis ou bien les vôtres 😉

Avant d’éteindre les chandelles, les mariés devaient passer une dernière épreuve.

Le garçon et la fille d’honneur apportaient ainsi au couple assis sur un banc ou couché dans leur lit, une cuvette contenant de la soupe au lait avec des morceaux de pain reliés entre eux par un fil invisible.

Le but du jeu vous l’aurez compris : la boire mais, autant dire mission impossible avec des cuillères percées … Sous le regard de l’assistance riant à gorge déployée, les mariés essayaient d’attraper quelques gouttes du lait qui fuyait de tous les côtés.

reconstitution mariage ouest france
Reconstitution / Noces bretonnes de Penquesten © Ouest-France

Au final, ils abandonnaient les cuillères. C’est à ce moment que les garçons et les filles d’honneur entonnaient la chanson de la soupe au lait :

« Chantons la soupe blanche, amis, chantons encore
Le lait et son bassin plus jaune que l’or.
Près du lit des époux chantons la soupe blanche.
La voilà sur le feu qui bout dans son bassin.
Comme les flots de joie et d’amour dans leur sein,
La voilà sur le feu qui déborde et s’épanche.
Chantons etc.

Bien ! Le lait jusqu’aux bords dans les écuelles fume :
Dans un seul vase offrons leur part aux deux époux,
Pour qu’ils boivent toujours ainsi que ce lait doux
Dans un vase commun le miel et l’amertume.
Chantons etc.

Admirez ! admirez ! De ses larges mamelles
La génisse féconde a donné ce lait blanc.
Ainsi la jeune mère, avant la fin de l’an,
Versera son lait pur à deux bouches jumelles.
Chantons etc.

Entre sérieux et gaieté, ce rituel en dépeignant le mariage sous un jour réaliste, prévenait les mariés que la vie conjugale ne serait pas aussi simple.

Connaissez-vous d’autres traditions insolites sur le mariage breton d’autrefois ? N’hésitez pas à les partager en commentaires !

 

EN SAVOIR PLUS

Bibliographie :
Pays nantais, les petites histoires de la vieille – Pierre-Jean Brassac – Éditions CPE

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.